La Tamil Co-op continue d’ouvrir sa porte

La Tamil Co-operative Homes a connu de nombreux changements depuis sa construction en 1984, mais elle a toujours été un modèle de ce qu’est une communauté sûre, inclusive et diversifiée à son meilleur. Initialement, la coopérative voulait fournir des logements à des réfugiés tamouls. Au fil des années, elle a ouvert ses portes à des immigrants nouvellement arrivés provenant de différents pays, plus récemment du Myanmar (ancienne Birmanie). Aujourd’hui, les groupes ethniques les plus importants représentés dans la coopérative sont des membres des communautés tamoules, birmanes, vietnamiennes, philippines et éthiopiennes.

La présidente de la coopérative, Nanda Nandanakumar, indique que, dans le passé, les résidents envisageaient la coopérative comme un premier arrêt abordable temporaire avant de s’établir de façon plus permanente. Cette perspective a changé avec une nouvelle génération de membres qui ont perçu la coopérative non pas comme un arrêt temporaire, mais comme un foyer.

Mme Nandanakumar décrit sa coopérative comme une extension de la famille. «Nous nous efforçons toujours d’être inclusifs. Nous voulons nous assurer que chaque personne dans notre coopérative sait que nous l’écoutons et qu’elle fait partie de notre coopérative.» La coopérative considère qu’il est important de faire participer les jeunes membres et les membres âgés à des activités de formation, à des exercices physiques et à la garderie.

La coopérative encourage l’apprentissage interculturel des membres et elle s’efforce de servir les membres dans leur langue maternelle, favorisant un véritable sentiment d’amitié et de lien de parenté.

Les membres de la Tamil participent activement à des activités à l’extérieur de la coopérative, comme à des centres de ressources locaux, à des écoles et à des centres pour femmes. La coopérative offre également des locaux pour plusieurs programmes communautaires.

En 2015, la Tamil a remporté le Prix de l’excellence coopérative de la FHCC pour son dévouement à aider les nouveaux arrivants à s’adapter à leur nouvel environnement dans la coopérative d’habitation et au sein de la collectivité.

Plus récemment, la coopérative a ajouté une nouvelle dimension à sa diversité en élisant une majorité de jeunes membres à son conseil. Tous les jeunes membres du conseil ont grandi dans la coopérative. «C’était une occasion de redonner à la coopérative qui nous a élevés», précise Mme Nandanakumar.

L’élection de 2016 a attiré un nombre sans précédent d’électeurs, dit-elle, et le conseil a reçu un excellent soutien de la part des membres des autres coopératives et de leur fédération régionale, la CHFT, qui leur a offert des ateliers de formation pour le conseil et la présidence.

Mme Nandanakumar indique que, depuis l’élection du nouveau conseil, elle a constaté un plus grand engagement des membres. Elle précise qu’à la coopérative il faut au moins trois réunions pour adopter le budget.

Votre expérience compte

En quoi consiste votre expérience de coopérative? Est-ce un bon voisin, le sentiment de communauté, un endroit abordable et de qualité où vivre? Dites-nous ce qui rend l’habitation coopérative si spéciale – pour que nous puissions en faire part aux autres.